CIRCUIT AU MEXIQUE (août 2001)

Circuit "AIR TRANSAT"

 

01 août 2001: FRANCE / MEXICO
Accueil par un guide-accompagnateur francophone et transfert à l’hôtel “MÉTROPOLE” pour un cocktail de bienvenue.
Dîner libre. Nuit à l’hôtel.
 
MEXICO: 2.240 mètres d’altitude sur une faille volcanique. Le climat y est tempéré. 20 millions d’habitants. La ville de Mexico est entourée de montagnes dont les sommets dépassent parfois 5.000 mètres. L’évacuation des gaz nocifs est délicate du fait du relief. Le taux de pollution atmosphérique est préoccupant. Les aztèques, guidés par un devin, quittent leur terre ancestrale aux alentours du Xème siècle et vagabondent pendant près de trois siècles, jusqu’au jour où ils découvrent, comme l’avait annoncé l’oracle, un aigle perché au sommet d’un cactus et tenant dans son bec un serpent. En ce lieu, sur une île du lac TEXCOCO, ils construisent leur ville qu’ils baptisèrent TENOCHTITLAN. Avant eux, d’autres grandes civilisations avaient occupé la vallée: la cité TEOTIHUACAN bâtie par une civilisation inconnue fut anéantie vers 650 après JC, TULA, ville des Toltèques tomba au cours du XIIème siècle. La chute de TENOCHTITLAN le 13 août 1531 inaugura trois siècles de domination espagnole.
 
02 août 2001: MEXICO / TEOTIHUACAN / MEXICO
Petit déjeuner américain.
Tour de ville incluant le ZOCALO, l’immense place centrale bordée de monuments coloniaux.
Départ pour TEOTIHUACAN avec la visite, en cours de route, de la Basilique de Notre Dame de GUADALUPE.
Déjeuner.
Arrivée à TEOTIHUACAN, la “Cité des Dieux”. Visite du site archéologique.
Visite d’une taille d’obsidiennes. Exposé sur la fabrication de la Téquila et dégustation.
Retour à Mexico.
Dîner et nuit à l’hôtel.
 
Basilique de GUADALUPE: Vierge noire, Sainte Patronne de l’Amérique Latine depuis qu’au XVIème siècle, un “indien” l’a vu apparaître là où se trouve actuellement la basilique.

 
TEOTIHUACAN: Cette ville de 20 km² fut bâtie et abandonnée par un peuple inconnu. Avec ses 200.000 habitants, il s’agissait de la plus grande cité méso-américaine. La ville fut ensevelie à l’époque de la conquête. Une petite partie seulement du site a été fouillée. Chemin monumental (Calle de los Muertos) long de quatre kilomètres, pyramide du soleil (64 m) qui fait face au soleil le jour du solstice d’été, pyramide de la lune d’où l’on a la meilleure vue d’ensemble de TEOTIHUACAN, temple du Quetzalcôatl.
 
Pyramide du Soleil / Pyramide de la Lune
 
Temple de Quetzalcôatl

MEXICO:
ZOCALO ou Plaza de la Constitucion: Énorme place qui occupait le centre de la cité aztèque de TENOCHTITTLAN. En 1843, le dictateur Santa Anna décida de faire bâtir un monument dédié à l’indépendance. Seule la base (zocalo) fut terminée. On y a découvert au XVIIème siècle le fameux calendrier solaire (Piedra del Sol) désormais conservé au musée anthropologique.
Palais National: Bâti par Cortès sur le site du Palais de Moctezuma. Au dessus du monumental porche central, on peut voir la Cloche de la Liberté qui sonna pour la première fois le 15 septembre 1818, jour du “Grito pour l’Indépendance” du Père Hidalgo. La cour de l’édifice abrite des fresques murales représentant plus de 200 personnages historiques.
 

Catedral Metropolitana: impressionnant monument catholique construit entre 1532 et 1813. Styles architecturaux variés, chapelles décorées, superbe autel des rois, peintures, sculptures, deux tours supportent 16 cloches dont la plus grosse pèse 12 tonnes.
 

Cathédrale Sagrario Metropolitano: petite église au style churriguresque avec une belle façade intensément sculptée.
 

Templo Mayor: Monumentale construction aztèque dont on ne peut voir que des vestiges. Commencé en 1375 et élargi à plusieurs reprises, il fut détruit par Cortès. Il reste cependant une pierre des sacrifices, une sculpture en pierre représentant 240 squelettes et des bas reliefs illustrant des processions militaires.
 
 
03 août 2001: MEXICO / OAXACA
Petit déjeuner américain.
Découverte du Musée National d’Anthropologie.
Continuation vers les jardins flottants de XOCHIMILCO “les Champs de Fleurs”.
Déjeuner sur les barques fleuries.
Route vers OAXACA à travers la SIERRA MADRE.
Hébergement et dîner à l’Hôtel “SAN FELIPE”.
 
Musée National d’Anthropologie: Construit au début des années 60, ce musée est l’un des plus importants du monde: deux étages, 25 galeries contenant les plus beaux objets émanant de temples et tombes de tout le territoire. Chaque civilisation a son espace.
 
Piedra del Sol

Jardins flottants Xochimilco: Réseaux de canaux élaborés par les civilisations précolombiennes pour y faire pousser des légumes. A l’heure actuelle, le tourisme a remplacé l’agriculture et ce sont des milliers de bateaux multicolores qui attendent la venue des touristes.
 
 
04 août 2001: OAXACA / MITLA / OAXACA
Petit déjeuner américain.
Visite de MITLA, site zapothèque et mixtèque. En cours de route arrêt à l’arbre de TULE.
Visite de TEOTICLAN DEL VALLE, village spécialisé dans le tissage de la laine.
 

Déjeuner.
Retour à OAXACA. Visite de la ville, du marché et de l’Eglise Santo Dominguo.
Retour à l’Hôtel, dîner avec danses folkloriques “Guelaguetza”.
 
 
MITLA: Ville splendide aux palais décorés de mosaïques située à 46 km d’OAXACA. Zapotèque à l’origine, elle a été rapidement conquise par les Mixtèques. Les bâtiments s’organisent autour du patio central, des ouvertures permettent d’accéder à des tombes situées sous les édifices. Colonnes et boules de pierre qui servaient de régulateurs lors des tremblements de terre.
 
 

Arbre de TULE: Âgé de plus de 2.000 ans, il mesure 52 mètres de diamètre, 40 mètres de hauteur et pèse approximativement 510 tonnes.
 

OAXACA: Capitale de l’état d’OAXACA, l’un des plus pauvres du Mexique. État d’origine de deux grandes figures de l’histoire du Mexique: Benito Juarez et Porticcio Diaz. A 1.500 mètres d’altitude, quasiment au pied de MONTE ALBAN, OAXACA, située à l’intersection de trois grandes vallées, est entourée de montagnes de 2.000 mètres d’altitude. A leur sommet, s’élèvent des constructions érigées jadis par les indiens. Rues piétonnes, nombreux parcs ombragés, le centre historique de la ville ainsi que le site de MONTE ALBAN sont classés par l’UNESCO, patrimoine de l’humanité.
 
 
Église Santo Domingo: Église du XVIème siècle au magnifique plafond en stuc et aux 36 peintures décrivant le passage de l’Ancien au Nouveau Testament.
 
 
 
05 août 2001: OAXACA / MONTE ALBAN / TUXTLA GUTIERREZ (vol intérieur)
Petit déjeuner américain.
Découverte du site de MONTE ALBAN, ancienne capitale zapothèque dominant la vallée d’OAXACA.
Transfert vers l’aéroport d’OAXACA et envol vers TUXTLA GUTIERREZ.
Déjeuner à CHIAPA DE CORSO.
Hébergement et dîner à l’Hôtel “ARECAS”.
 
MONTE ALBAN: A 2.000 mètres d’altitude, MONTE ALBAN que les espagnols nommaient “Mont Blanc”, fut bâti par un peuple inconnu probablement influencé par les Olmèques. Ce site, connu sous le nom de MA1, comporte les premiers fragments d’écriture du MEXIQUE et s’est développé en cinq grandes étapes sur une période de 2.500 ans à partir du début de l’occupation de la vallée d’OAXACA (1000-300 avant JC). MA1 fut suivi par MA2 (300 avant JC - an 0), puis vint MA3 (300-900 après JC) et enfin arrivèrent les Zapotèques. MA4 (900-1200) fut témoin du déclin du site, utilisé principalement comme cimetière. Les Mixtèques réinvestirent MONTE ALBAN lors de la cinquième période. Lorsque les conquistadores arrivèrent, MONTE ALBAN avait été définitivement abandonné. Gran Plaza, Plataforma Sur et Norte, Palacio où étaient appliqués les châtiments, statue de l’archéologue Alfonso Caso qui mit à jour le septième tombeau, le plus riche trésor jamais découvert en AMERIQUE Centrale, musée commentant les différentes étapes de la construction et de l’occupation de MONTE ALBAN, monticules dans les collines alentours correspondant à des sites qui n’ont pas encore été explorés.
 
 
06 août 2001: TUXTLA GUTTIERREZ / SAN CRISTOBAL DE LAS CASAS
Petit déjeuner américain.
Départ pour SAN CRISTOBAL DE LAS CASAS.
Promenade en bateau dans le canyon du SUMIDERO.
Déjeuner à SAN CRISTOBAL DE LAS CASAS.
Découverte des villages indiens tzotziles de SAN JUAN CHAMULA.
Visite de SAN CRISTOBAL DE LAS CASAS.
Hébergement et dîner avec ambiance Marimba à l’Hôtel “ARRECIFE DEL CORAL”.
 
TUXTLA GUTTIEREZ: Capitale du Chiapas, TUXTLA a la réputation d’être un endroit plutôt morne. Elle constitue un point de passage pour les touristes qui se rendent à SAN CRISTOBAL DE LAS CASAS.
CHIAPAS DE CORSO (Canyon du SUMIDERO): Lieu de la bataille de TEPECHTIA. Plutôt que de se rendre aux espagnols, les indiens Chiapenacos ont préféré se jeter dans le Canyon du SUMIDERO. Le canyon a été inondé sur une étendue de 40 kilomètres par le deuxième ou troisième plus grand barrage du monde sur le Rio GRIJALVA. De nombreuses excursions en bateau partent de l’embarcadère de CHIAPAS DE CORSO: on découvre les falaises aux faces nues qui s’élèvent à 100 mètres au dessus de la rivière. La profondeur du lac atteint 265 mètres.
 

SAN JUAN CHAMULA: Village connu pour sa résistance opiniâtre aux espagnols, au clergé catholique et aux autorités extérieures à la commune. Les chamuliens ont en effet leurs propres structures, observent des rites qui leur sont propres et adorent le soleil. L’église est au cœur du village. Son intérieur est intéressant à plus d’un titre: sol recouvert de branches de pins, murs tapissés de feuilles de palmiers, statues vêtues de véritables vêtements, autels créés à partir de bougies disposées en rectangle, offrande de nourriture et de Coca Cola.
 

SAN CRISTOBAL DE LAS CASAS: Elle était une importante ville précolombienne quand elle fut conquise par les espagnols. Elle eut plusieurs noms et fut même considérée comme faisant partie du GUATEMALA. La présence de nombreux indiens Mayas de la sierra donne son originalité à la ville. SAN CRISTOBAL DE LAS CASAS est située à 2.100 mètres d’altitude et le climat y est frais à longueur d’année.
 
 
 
 
07 août 2001: SAN CRISTOBAL DE LAS CASAS / PALENQUE
Petit déjeuner américain.
Départ pour PALENQUE.
Déjeuner aux cascades d’AGUA AZUL. Temps libre.
Continuation vers PALENQUE.
Hébergement et dîner à l’Hôtel “KIN HA”.
 
Cascades d’AGUA AZUL: série de chutes d’eau située dans les environs de PALENQUE.
 

PALENQUE: Situé près de l’un des plus importants sites archéologiques de la civilisation Maya en Méso-AMERIQUE, PALENQUE était jadis un petit village où les paysans des plantations environnantes venaient vendre café et autres produits agricoles. PALENQUE vit désormais du tourisme mais aussi de l’élevage. Le climat y est chaud et humide. La cité bâtie par les Mayas entre 500 et 800 après JC (période classique) était destinée à des cérémonies religieuses. PALENQUE est connu pour la perfection de son architecture et pour son site entouré par la jungle. En 1949, un archéologue mexicain, Albert RUZ L’HILLIER, explore l’intérieur du temple des Inscriptions. En 1952, il découvre la tombe du roi Pakal. Le squelette paré de bijoux et le masque de jade du roi sont désormais exposés au musée d’anthropologie de MEXICO. A voir aussi, les temples du Crâne, de la Croix, du Soleil, des Jaguars, de Combe, le palais et les patios.
 
08 août 2001: PALENQUE / VILLAHERMOSA / MERIDA (vol intérieur)
Petit déjeuner américain puis visite de PALENQUE, site de la période classique maya enfoui dans une épaisse forêt tropicale.

Palenque: la tombe du roi Pakal / le palais
 
Un temple / le jeu de pelote
 
Déjeuner.
Transfert à l’aéroport de VILLAHERMOSA et envol pour MERIDA.
Hébergement et dîner à l’Hôtel “LOS ALUXES” avec présentation de danses folkloriques yucatèques.
 
MERIDA: Capitale commerciale du YUCATAN. Elle est bâtie sur les fondations de la cité maya de T’HO soumise en 1542 par un trio de conquistadores nommés Francisco de Montejo (le père, le fils et le neveu).
 
09 août 2001: MERIDA / UXMAL / MERIDA
Petit déjeuner américain.
Découverte de MERIDA, la ville blanche.
Déjeuner.
Route vers UXMAL et visite de ce site de la période post-classique.
Dîner sur le site. Spectacle son et lumière.
Retour à MERIDA. Hébergement.
 
UXMAL: le plus grand et le plus impressionnant des sites du YUCATAN, UXMAL se situe à 80 kilomètres au sud de MERIDA. UXMAL a été bâti cinq fois mais n’exista que durant trois siècles de 300 à 600 après JC. On est tout de suite frappé par le temple du Magicien, une pyramide haute de 40 mètres, construite sur une base ovale. Le palais du Gouverneur est sans aucun doute le chef d’œuvre architectural d’UXMAL avec ses riches façades longues d’une centaine de mètres. A voir aussi la cour du couvent, le palais du gouverneur, la maison des Tortues et la grande pyramide.
 
Palais du magicien
 
Cour des Nones
 
Palais du Gouverneur
 
10 août 2001: MERIDA / CHICHEN ITZA / CANCUN
Petit déjeuner américain.
Départ pour la visite du site archéologique CHICHEN ITZA.
Déjeuner puis continuation vers CANCUN.
Installation et dîner à l’Hôtel “PIRAMIDES”.
 
CHICHEN ITZA: Site le plus prestigieux du monde maya. Son nom signifie “le berceau des itzas” en référence à la tribu maya qui l’habitait. Il a été fondé en 445 et présente un mélange de styles qui reflètent les apports des cultures qui s’y sont succédées. Les trois principales sont celle des Puucs, des Chens et des Toltèques. Le premier édifice est le Castillo, une pyramide de Kukulkan puis on découvre le temple des Mille Colonnes et des Guerriers puis les plates formes de Vénus, des Aigles et des Jaguars, le temple des Crânes. Il y a en fait des centaines de constructions intéressantes: le cénote sacré, le marché, la maison rouge, l’observatoire, le temple des escargots ou des nonnes, les ruines de l’époque maya classique. A chaque équinoxe, un rayon de soleil tombe sur la pyramide de Kukulkan. Au fur et à mesure que passe le soleil, se dessine sur l’escalier noir le corps de Kukulkan, le serpent à plumes. Ce phénomène calculé par les astronomes mayas il y a plus de 1000 ans, est l’un des témoignages du développement atteint par cette civilisation.
 
Pyramide de Kukulkan / Temple des Mille Colonnes et des Guerriers
 
Temple des Crânes / Temples des Léopards
 
Temple des Aigles
 
CANCUN: Elle est située au nord de l’état fédéral du QUINTANA ROO et baignée par la mer des CARAIBES. CANCUN fut créée de toutes pièces vers la fin des années 70 pour désenclaver ACAPULCO. Elle reçoit trois millions de touristes par an pour une population locale de 500.000 habitants.
 
 
11 août 2001: CANCUN / MEXICO
Petit déjeuner américain.
Temps libre pour profiter de la Mer des CARAIBES.
Déjeuner libre. Transfert à l’aéroport et envol pour MEXICO.
Assistance, transit et continuation vers PARIS.
Dîner et nuit dans l’avion.
 
12 août 2001 MEXICO / FRANCE
Petit déjeuner dans l’avion.
Arrivée en FRANCE.