CIRCUIT AU MAROC (août 2006)
 
Circuit "FRAM"

 

3 août 2006: LYON / AGADIR
Petit déjeuner en vol.
Accueil à l'aéroport et transfert à l'hôtel " Les Dunes d'Or ".
Journée libre à l'hôtel.
Déjeuner, dîner et nuit à l'hôtel.
 
 
4 août 2006: AGADIR / OUARZAZATE
Petit déjeuner.
Visite d'AGADIR puis de TAROUDANNT.
Continuation sur TALIOUINE par la vallée du SOUS.
 
 

Déjeuner.
L'après midi, départ pour OUARZAZATE. En cours de route, visite de la kasbah de AIT BEN ADDOU.
Installation à l'hôtel " Karam ".
Dîner et nuit à l'hôtel.
 
 
AGADIR : Chef lieu de la province d'AGADIR, premier port de pêche du MAROC, plages de sable fin, 300 jours de soleil par an. Convoitée par les portugais en 1513 qui sont chassés par les saadiens en 1541, par les alouites au XVIIème siècle puis par Guillaume II pour y installer une base navale (incident d'AGADIR en 1911). A partir des années 30, étape importante de l'Aéropostale (Saint Exupéry, Mermoz). En février 1960, un important séisme fait plus de 15.000 morts. Aujourd'hui ville moderne dédiée au tourisme mais aussi port de pêche et de commerce très actif. A voir : le grand souk, l'ancienne kasbah (remparts, point de vue), la plage, la médina, le port.
 
Chantier naval
 
Port de pêche
 
 
 
TAROUDANNT : A 80 km d'AGADIR dans la vallée du SOUS (ANTI ATLAS). Ville stratégique protégée par 7 km de remparts ocres percés de cinq portes et flanqués de tours carrées datant du XVIIIème siècle. Conquise par les almoravides en 1056, elle devient la capitale des saadiens en 1520 avant d'être supplantée par MARRAKECH. Son déclin commence à partir de 1687 à la suite du massacre de sa population ainsi punie par Moulay Ismaïl pour avoir apporté son soutien à l'un de ses rivaux. A voir la médina, les souks et la tannerie.
 
 
 
 

TALIOUINE : Petit village à 1080 mètres d'altitude dans un cadre naturel magnifique (plissements géologiques) et entouré de vergers d'amandiers. Vestige d'une ancienne kasbah du Glaoui.
 
 

Kasbah AIT BEN ADDOU : A 30 km de OUARZAZATE, l'un des lieux les mieux préservés de tout le sud MAROC inscrit au Patrimoine Mondial protégé par l'UNESCO. Il n'est plus habité que par deux ou trois familles.
 
 
 
 
 
OUARZAZATE : Ancienne ville de garnison pour les forces françaises (1160 mètres d'altitude) à la confluence des vallée du DRAA et du DADES. Aujourd'hui grand centre touristique réputé pour ses poteries et ses tapis.
 
 
 
5 août 2006: OUARZAZATE / ZAGORA
Petit déjeuner.
Visite de la kasbah de TAOURIRT.
Visite du marché local et d'un dépôt vente de tapis berbères.
 
 
 
 

Déjeuner à OUARZAZATE.
Départ pour ZAGORA via AGDZ, le défilé de TIFERNINE et la vallée du DRAA. En cours de route, visite du ksar de TISSERGATE.
 
 

Installation à l'hôtel "Reda".
 

Dîner et nuit à l'hôtel.
 
Kasbah de TAOURIRT : A 1.5 km de OUARZAZATE. L'une des plus belles du MAROC. Magnifique résidence en terre du pacha Glaoui de MARRAKECH. Village fortifié avec de nombreuses ruelles, tours crénelées.
 
 
 
 
 
 
 

Vallée du DRAA : Jusqu'à AGDZ, paysages de montagnes avec falaises et amas de pierres noires et brillantes. Ensuite, magnifiques kasbah et palmeraies. Le DRAA est un fleuve long de plus de 1.000 km né entre 2.000 et 3.000 mètres d'altitude sur le versant saharien du HAUT ATLAS. Il se jette dans l'océan ATLANTIQUE.
 
 

AGDZ : ville sans grand intérêt mais dominée par une impressionnante arrête rocheuse.
 
Ksar de TISSERGATE :
 
 
 
 
 
 

ZAGORA : lieu d'étape avant les excursions vers le désert.
 
 
6 août 2006: ZAGORA / ERFOUD
Petit déjeuner.
Départ pour ERFOUD via TANSIKHT, TAZARINE et ALNIF.
Visite d'une palmeraie.
 
 
 
 

Déjeuner à TAZARINE. Danses traditionnelles.
 
 
Arrivée à ERFOUD en fin d'après midi.
Installation à l'hôtel " Palm's Hôtel Club ".
 

Excursion aux dunes de MERZOUGA.
Retour à l'hôtel. Dîner et nuit.
 
TANSSIKHTE et TAZARINE : Villes sans grand intérêt.
ALNIF : Magnifique palmeraie.
ERFOUD : Ville de garnison au crépi rose occupée par les français qui surveillaient ainsi les portes du TAFILALET. Importante palmeraie.
Dunes de MERZOUGA : Véritables sculptures mouvantes en forme de draperie dont les couleurs évoluent en fonction de la luminosité. Les plus élevées atteignent 150 mètres. Paysages somptueux.
 
 
 
 
 
 
 
 
7 août 2006: ERFOUD / OUARZAZATE
Petit déjeuner.
Visite d'une entreprise travaillant les fossiles.
 
 

Départ pour TINGHIR via JORF et TINEJDAD.
Déjeuner aux gorges de TODRA et visite de la vallée du DADES.
Continuation sur OUARZAZATE via BOULMANE DU DADES, KELAA M'GOUNA et SKOURA.
Visite d'une orfèvrerie.
 

Installation à l'hôtel " Karam ".
Dîner et nuit à l'hôtel.
 
TINGHIR : A 1342 mètres d'altitude, palmeraie qui s'étend jusqu'aux contreforts de l'ATLAS.
TINEJDAD : Ksar implanté dans la palmeraie du FERKLA.
Gorges de TODRA : Sans doute les plus belles du MAROC. Lieu de tournage de nombreux films. L'eau y coule toute l'année. Au passage le plus étroit, ces gorges n'ont guère plus de 30 mètres de largeur. Les falaises verticales atteignent plus de 250 m de hauteur.
 
 

Vallée du DADES : Paysage évoquant ceux du GRAND CANYON avec des tons de rouge, de vert ou d'ocre magnifiques.
 
 

BOULMANE DU DADES : bourg au marché important.
SKOURA : Marque le début de la vallée du DADES, magnifique palmeraie, cultures. Ville sans doute fondée au XVIIème siècle.
 
8 août 2006: OUARZAZATE / MARRAKECH
Petit déjeuner.
Départ pour MARRAKECH via IGHREM et le col du TIZI N'TICHKA.
Déjeuner à l'hôtel "Farah" à MARRAKECH.
Visite de la ville: remparts, place DJEMAA EL FNA, palais de la BAHIA, tombeaux saadiens.
Dîner Fantasia.
 
 
 
 

Installation et nuit à l'hôtel " Golden Tulip Farrah ".
 
 
Route du col du TIZI N'TICHKA : Route franchissant le haut ATLAS entre MARRAKECH et OUARZAZATE avec une succession de virages avant d'atteindre le col du TIZI N'TICHKA (2260 mètres).
 
 
 
 
MARRAKECH : La légende veut que MARRAKECH, porte du sud marocain, ait été fondée peu après l'an mille par un nomade qui avait planté sa tente en ce lieu. Elle fut la capitale d'un empire qui s'étendait jusqu'en Espagne (dynastie des Almoravides au XI et XIIème siècles). Elle bascule aux mains des Almohades en 1147. Ils détruisirent les mosquées et les palais almoravides pour construire de nouveaux édifices. Au XVIème siècle, les Saadiens en font leur capitale. Les Alaouites l'abandonnent pour MEKNES au XVIIème siècle. Elle devient capitale secondaire au XVIIIème siècle avant que le tourisme lui assure un développement important au XXème siècle. La ville est aujourd'hui divisée en deux parties : la ville moderne, résidentielle avec de nombreux jardins et le centre historique encore appelé médina cernée de remparts rouges avec des ruelles tortueuses, des souks et de nombreux édifices importants. L'économie de MARRAKECH repose sur le tourisme, l'agroalimentaire (fruits, légumes et palmier), l'artisanat (articles en cuir et en laine, tapis) et la production de matériaux de construction. Population = 745.541 habitants (2004).
 
 
 
 
 
 

Remparts, place DJEMAA EL FNA : Quartier piéton le plus vivant de la ville. On y trouve des voyantes, des charmeurs de serpents, des groupes musicaux, des porteurs d'eau et de nombreux restaurants ambulant.
 
 
 
 
 

Médersa BEN YOUSSEF : Ecole coranique d'architecture arabo- andalouse construite au XVIème siècle qui pouvait accueillir jusqu'à 900 élèves. Le décor raffiné est magnifique : colonnes, carrelages, linteaux, stucs ouvragés. Un bassin est placé au centre de la grande place. La salle de prière présente des colonnes en marbre supportant des chapiteaux décorés et surmontés de murs en stuc. Des couloirs étroits mènent aux cellules fermées par de solides portes en bois.
 
 
 
 
 

KOUTOUBIA : Son minaret est un point de repère efficace. Construit au XIIème siècle, il mesure 77 mètres. Il fut construit par les Almohades à la place de la mosquée édifiée par les Almoravides. Son architecture est simple. Il est surmonté d'un lanternon avec quatre boules dorées. Le décor extérieur est différent sur chaque face. L'intérieur comprend six salles superposées. La mosquée de la KOUTOUBIA est sans doute l'un des plus beaux monuments d'AFRIQUE du nord. Elle est plus large que profonde avec 17 nefs perpendiculaires au mur vers lequel les fidèles s'orientent pour la prière.
 

Musée de MARRAKECH : A l'origine palais DAR M'NEBHI, aujourd'hui musée d'art contemporain. Sa surface est de 2.000 m² : cour avec fontaines, niches, alvéoles et arches, sol carrelé de céramiques polychromes, hammam.
 
 
 

Tombeaux saadiens : Le jardin de la mosquée EL-MANSOUR a été choisi au XVIème siècle par la saadiens pour accueillir les tombes de leurs rois et de leurs familles. Ce lieu est envahi de fleurs. On y trouve notamment la tombe de moulay Ahmed el- Mansour el- Bedi (le victorieux, le doré) mort en 1603.
 
 
 

Palais de la BAHIA : C'est un chef d'œuvre de l'art marocain construit en 1880 par Ba Ahmed puis résidence du maréchal Lyautey. Ensemble de maisons réparties sur huit hectares avec des appartements superbement décorés, des patios fleuris, plusieurs cours, un riad, …
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jardin MAJORELLE : Jardin créé par le peintre Jacques Majorelle: essences rares autour d'un petit bâtiment art déco. Jardin abandonné puis sauvé grâce à Yves Saint Laurent.
 
 
 
 
9 août 2006: MARRAKECH / AGADIR
Petit déjeuner.
Mâtinée consacrée à la découverte de MARRAKECH: Médersa BEN YOUSSEF, jardin MAJORELLE, KOUTOUBIA.
Visite d'une herboristerie.
 

Après le déjeuner, départ pour AGADIR via CHICHAOUA et IMINTANOUTE.
 

Installation à l'hôtel " Timoulay ".
 

Dîner et nuit à l'hôtel.
 
10 août 2006: AGADIR / LYON
Petit déjeuner.
Transfert à l'aéroport et envol.
Déjeuner à bord.