CIRCUIT AU KENYA (août 1999)

Circuit "JET TOUR"

 
 
5 août 1999: LYON / ROISSY CHARLES DE GAULLE / NAIROBI
Départ de LYON SATOLAS tôt le matin.
Arrivée à ROISSY CHARLES DE GAULLE en milieu de matinée.
Envol pour NAIROBI en début d’après midi.
Arrivée en fin de journée et transfert, dîner et nuit à l’Hôtel The Stanley.
 
 
NAIROBI : 1.500.00 habitants. Ville large et aérée, NAIROBI n’en est pas moins une ville sans grand charme et où le trafic automobile est important. A la fin du XIXème siècle, les ingénieurs et techniciens chargés de la construction de la ligne de chemin de fer reliant MOMBASA à l’OUGANDA établissent leur quartier général sur la plaine marécageuse où s’édifia par la suite la ville de NAIROBI. En 1907, NAIROBI devient le siège du Protectorat. Principaux édifices de cette ville sans passé architectural significatif: Kenyatta Conference Center, Court House (porche en avancée avec 6 colonnes), Parlement (tour horloge carrée), Mausolée de Jomo Kenyatta, Restaurant le Carnivore.
 
6 août 1999: NAIROBI / MASAI MARA
Départ de NAIROBI après le petit déjeuner.
Route vers la réserve de MASAI MARA via la RIFT Valley et NAROK.
 
Paysage de la Rift Valley

Arrivée en fin de matinée.
Installation au Mara Sarova Camp, déjeuner.
 
 

Après midi de détente au bord de la piscine.
En fin de journée, premier safari dans la réserve.
Retour au camp, danses masaïes, dîner et nuit.
 
 
NAROK: important nœud routier.
RIFT VALLEY: Appelée aussi Berceau de l’Humanité. On y a en effet trouvé les plus anciens restes pré humains et humains et notamment le premier ancêtre direct de l’homme “Turkana 1470” qui vivait sur les berges du lac du même nom à KOOBI FORA. Il s’agit d’une immense faille de l’écorce terrestre qui atteint jusqu’à 2.500 mètres de profondeur. Sa largeur moyenne est de 40 kilomètres.
MARA SAROVA CAMP: 75 tentes, piscine. L’un des camps permanents de la réserve ayant la plus grande capacité d’accueil. Tentes dispersées permettant d’éviter la sensation de promiscuité. Surmontées d'un toit en makouti, elles sont dotées de sanitaires en dur et de fauteuils en cuir pour une fin d’après midi paisible.
MASAI MARA NATIONAL RESERVE: Réserve mythique (1.800 km²) très fréquentée qui prolonge le SERENGETI en TANZANIE. Relief de plaines et escarpements à couper le souffle, paysages ouverts mouchetés de bosquets d’acacias et d’arbres isolés. La concentration animale est exceptionnelle. Il s’agit d’ailleurs du seul parc où l’on ait des chances de voir les “Big Five”. Les espèces animales rencontrées sont très variées: lions, guépards, léopards, éléphants, girafes, buffles, gnous, diks diks, kongonis, gazelles, antilopes, phacochères, rhinocéros, zèbres, autruches. La grande migration des gnous a lieu pendant la période fin juin - début juillet. Un million à un million et demi de gnous, accompagnés de quelques centaines de milliers de zèbres et gazelles de Thomson, transhument du SERENGETI vers le MARA.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
7 août 1999: MASAI MARA
Au levé du soleil, premier safari dans le MASAI MARA.
Retour au camp pour le petit déjeuner.
Visite d’un village Masaï puis nouveau safari jusqu’au déjeuner.
 
 

Déjeuner puis après midi de détente au bord de la piscine.
Dernier safari en fin de journée.
Danses masaïes, dîner et nuit au camp.
 
Coucher de soleil sur le Masaï Mara
 
8 août 1999: MASAI MARA / NAKURU
Le matin, départ pour NAKURU via NAROK, NAIVASHA et GILGIL.
Arrivée en fin de matinée.
Installation au Lake Nakuru Lodge.
 
 
Dîner puis détente au bord de la piscine.
En fin d’après midi, safari dans le Parc National du Lac NAKURU.
Spectacle du Lake Nakuru Conservation Choir.
Dîner et nuit au lodge.
 
NAKURU: 4ème ville du pays, plaque tournante du commerce agricole régional. A trois kilomètres de NAKURU sur la route de NAIROBI, on trouve HYRAX Hill, la colline des damans. Il s’agit de l’un des trois plus grands sites préhistoriques du KENYA (vestiges de l’âge de fer, témoignages du néolithique, squelettes et tombeaux). A proximité, on trouve aussi le plus vaste cratère du KENYA, MENENGAI Crater (2278 mètres d’altitude), avec ses 12 kilomètres de diamètre.
LAKE NAKURU LODGE: 120 lits. Piscine. Joli ensemble de cottages au sud du lac NAKURU. Grande salle de restaurant où viennent de nombreux groupes. Le lieu n’est pas propice à l’intimité mais le cadre est très plaisant.
LAC ET PARC NATIONAL DE NAKURU: Ce lac est un lac alcalin de 62 km² entièrement enserré dans le parc qui porte son nom (188 km² à une altitude de 1758 mètres). Sa profondeur est extrêmement variable et fonction des pluies. Après l’assèchement total des années 40 et 50 et un niveau particulièrement bas ces dernières années, son niveau actuel a considérablement remonté du fait du phénomène El Nino ce qui provoque la migration des oiseaux vers les lacs de BOGORIA ou de MAGADI et le Parc National d’AMBOSELI. Le parc a été créé au début des années 60 d’abord comme réserve ornithologique. Sa surface est de 20 km² entièrement clôturés pour protéger la réintroduction des rhinocéros noirs et blancs. On peut y voir un grand nombre d’espèces animales: lions, léopards, panthères, chacals, gazelles, cobes defassa, buffles, girafes de Rothschild, phacochères, rhinocéros, zèbres, babouins, autruches, pythons, très nombreux oiseaux qui font de ce parc un sanctuaire ornithologique.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
9 août 1999: NAKURU / NAIROBI / AMBOSELI
Le matin, safari à NAKURU.
Départ pour Amboseli via NAROK, la RIF Valley et NAIROBI après le petit déjeuner.
Visite du Langatta Giraf Center.
 
 

Dîner au restaurant “Le Carnivore” à NAIROBI.
 

Poursuite vers Amboseli via la TRANSAFRICA HIGHWAY.
Arrivée en fin d’après midi.
Safari en cours de route dans le parc National d’AMBOSELI.
Installation à Amboseli Lodge.
 

Danses masaïes, dîner et nuit au lodge.
 
Coucher de soleil sur le Parc d'Amboseli
 
LANGATTA GIRAF CENTER : Centre fondé par le couple Jock et Betty LESLIEMELVILLE pour la préservation des girafes de Rothschild et pour l’éducation écologique des enfants. Le centre accueille en effet plus de 35.000 écoliers par an. 85% des africains y voient des animaux “sauvages” pour la première fois.
AMBOSELI LODGE: 112 chambres au centre de la réserve. Piscine. Vue sur le KILIMANDJARO. Le plus ancien lodge du parc. Les chambres sont de petits chalets de bois sombre disséminés dans un parc.
PARC NATIONAL D'AMBOSELI: Réserve animalière dans les années 40, elle fut ensuite décrétée parc national. C’est donc l’un des plus anciens parcs du KENYA. Au début des années 70, des zones de protection animale interdites aux Massaïs furent créées pour éviter les dégradations causées par les troupeaux. Il s’en suivit une période de révolte et d’extermination d’animaux. Après bien des négociations, le Parc National d’AMBOSELI fut officiellement créé. Avec un peu moins de 400 km², ce parc présente des paysages de savane variés et grandioses avec le KILIMANDJARO (5896 mètres) en toile de fond. A AMBOSELI Lake, asséché sauf pendant la saison des pluies, la végétation pauvre est constituée d’arbustes et d’acacias couverts de poussières. Du fait de la présence des sources souterraines provenant du KILIMANDJARO, apparaissent ensuite des taches verdoyantes remplies de centaines d’animaux. Le parc d’AMBOSELI est un parc menacé: dégradations dues aux éléphants, montée des eaux alcalines pendant la saison des pluies, érosion due aux minibus. On peut y observer néanmoins de nombreuses espèces animales: éléphants, buffles, gnous, zèbres, gazelles, antilopes, hippopotames, phacochères, girafes, oiseaux (400 espèces), lions, quelques guépards, pas de rhinocéros.
 
 
 
 
 
 
 
 
10 août 1999: AMBOSELI / TSAVO
Tôt le matin, safari dans le Parc d’AMBOSELI.
Après le petit déjeuner, deuxième safari dans le parc. Visite du site de NOOMOTIO Hill.
Après le déjeuner, route vers le parc de TSAVO via les coulées de laves de SCHETAMI.
 

En cours de route, safari dans le parc de TSAVO Ouest.
Installation à Kilaguni Lodge.
 

Dîner et nuit au lodge.
 
KILAGUNI LODGE: Premier lodge du KENYA construit dans un parc national. Confort d’une grande simplicité, piscine, salle de restaurant rustique ouverte sur les CHUYULU Hills et les contreforts du KILIMANDJARO. Au crépuscule, observation des animaux autour d’un point d’eau naturel. Damans et genettes s’aventurent parfois sur les tables.
PARC NATIONAL DE TSAVO: Ce parc est l’une des plus grandes réserves animalières du monde avec une superficie de 20.800 km². On y dénombre plus de 100 espèces de mammifères. La grande sécheresse des années 70 et le braconnage intensif mettent en péril l’ensemble de l’écosystème. En 1977, l’état déclare la guerre aux braconniers. Des batailles meurtrières éclatent au TSAVO et près de mille braconniers sont arrêtés. Il était temps: en 1948, on dénombrait 20.000 éléphants, ils n’étaient plus que 7.000 en 1991. Le rhinocéros eut moins de chance: il a complètement disparu de la région. Le TSAVO Est est semi-aride. L’observation des animaux y est aléatoire. Des deux TSAVO, le TSAVO Ouest est le plus beau: abondance de l’eau, observation facile de la faune, espèces rares (oryx, koudou). Le paysage est constitué de collines parsemées d’épineux et de baobas avec en toile de fond les superbes CHYULU Hills, la plus récente chaîne de montagne du monde et au loin le sommet enneigé du KILIMANDJARO.
 
 
 
11 août 1999: TSAVO OUEST / MOMBASA
Le matin, safari dans le parc de TSAVO Ouest.
Visite des Sources de MZIMA.
 
 
 

Après le déjeuner, départ pour MOMBASA.
Arrivée en fin d’après - midi.
Installation à l’Hôtel Silver Star.
 
 
 
MZIMA SPRINGS: Deux plans d’eau entourés d’une végétation luxuriante de palmiers et de raphias. Importante source d’eau fraîche et cristalline (282.000 litres par minute). Observatoire sous marin accessible par une passerelle en bois qui permet d’observer hippopotames et crocodiles.
MOMBASA: Porte océanique de l’AFRIQUE de l’Est (premier port d’AFRIQUE de l’Est). Environ 1 million d’habitants. MOMBASA existe certainement déjà à l’époque de la GRECE antique. En 1498, Vasco de Gama atteint MOMBASA après neuf mois de navigation. A partir de 1593, les portugais érigent Fort JESUS. Les arabes d’OMAN prennent la ville en 1698. Ils instaurent l’Islam. La côte kenyane devient protectorat britannique en 1888. Principaux édifices de cette ville: défenses érigées en 1956, Fort JESUS, vieux quartiers (portes sculptées, demeures coloniales).
SILVER STAR: Atmosphère décontractée, personnel aimable. Petites chambres simples avec air conditionné. Musiciens locaux. Trois belles piscines en terrasses au dessus de la plage. Centre nautique avec école de plongée.
 
 
12 août 1999: MOMBASA / NAIROBI
Petit déjeuner, matinée libre puis déjeuner à l’hôtel.
Visite d’un parc national marin. Promenade sur la barrière de corail.
En fin d’après midi, transfert à l’aéroport de MOMBASA.
Arrivée à NAIROBI en fin de journée.
Vol NAIROBI - ROISSY CHARLES DE GAULLE pendant la nuit.
Dîner et nuit à bord.
 
13 août 1999: NAIROBI / PARIS / LYON
Arrivée à Paris au petit matin.
Vol retour à LYON SATOLAS.
Arrivée en fin de matinée.