CIRCUIT ISRAËL / PALESTINE (août 2013)
Données générales
 

1/ Israël
Superficie = 20.780 km² (dont 440 km² d’eau) auxquels il faut ajouter 1.300 km² de territoires sous juridiction israélienne (JERUSALEM, GOLAN) et environ 5.700 km² de territoires sous contrôle israélien direct ou partiel (CISJORDANIE).
Frontières avec le LIBAN, la SYRIE, la Cisjordanie, l’EGYPTE et la bande de GAZA. Les frontières d’ISRAËL ne sont pas reconnues par l’ensemble de la communauté internationale. Les frontières reconnues sont celles de 1967 avant la Guerre des Six Jours.
Le rift sépare ISRAËL et la PALESTINE de la JORDANIE. Le fleuve JOURDAIN prend sa source dans le GOLAN, passe par le lac de TIBERIADE (-212 mètres) puis par la mer MORTE (point le plus bas du monde avec -424 mètres). Il existe des cratères créés par l’érosion = makteshim (le plus grand est celui de RAMAN dans le NEGUEV avec 40 km de long pour 8 km de large).
Point culminant = Mont HERMON (2814 m).
Au nord, terres fertiles du plateau du GOLAN. Au sud, désert du NEGUEV et de l’ARAVA. A l’ouest, côte méditerranéenne. A l’est, vallée du JOURDAIN.
3 mers = MEDITERRANEE, ROUGE et MORTE.
60% de la surface du pays est constituée de déserts.
300 réserves et parcs nationaux.
Climat méditerranéen à l’ouest, désertique à l’est.
Etés chauds à très chauds d’avril à octobre. Hivers froids dans les régions montagneuses.
Décalage horaire = quand il est 12 heures à PARIS, il est 13 heures en ISRAËL et en PALESTINE.
7.552.100 habitants dont 76 % de juifs, 20 % d’arabes et 4 % d’habitants enregistrés comme non juifs.
Société multiculturelle notamment en raison de plusieurs vagues d’immigration : rescapés de la Shoah (à la fin de la Seconde guerre mondiale), juifs du MAROC (1950), russes (1970 puis 1990), juifs d’ETHIOPIE (1980 – 1990).
512.000 colons vivent en CISJORDANIE et à JERUSALEM est.
Il existe d’autres minorités : bédouins (éleveurs ou ouvriers agricoles), circassiens (musulmans orthodoxes), arméniens.
Croissance = environ 1.8% par an.
Capitale = JERUSALEM. Certains pays ne reconnaissent pas JERUSALEM comme capitale et ont leur ambassade à TEL-AVIV.
Principales villes = JERUSALEM (789.000 habitants), TEL-AVIV (400.000 habitants), HAÏFA (275.000 habitants), BEER SHEVA (186.000 habitants).
Langues = hébreu et arabe.
Démocratie parlementaire multipartite à chambre unique (la Knesset). Président = Shimon PERES depuis 2007, Premier ministre = Benjamin Netanyahou (Likoud) depuis 2009. Le président n’a qu’une fonction honorifique. Il choisit le Premier ministre dans le parti majoritaire à la Knesset.
Religion : juifs (75.5%), musulmans (17%), chrétiens (2-3% avec plusieurs communautés = catholiques, syriaques, grecque orthodoxe, copte ou chrétiens d’ETHIOPIE, arménienne), druzes (1.6%, dissidents de l’Islam qui croient en la réincarnation) + religions minoritaires. Ex : 750 samaritains (qui vivent en CISJORDANIE depuis 2500 ans et qui ne reconnaissent que la Torah et le Livre de Josué) mais aussi bahaïs (mouvement mystique musulman né en 1850), karaïtes (15.000 membres qui ne reconnaissent que la Torah), melkites (catholiques pratiquant les rites byzantins).
Monnaie = shekel divisé en 100 agoroths (1 euro = 5 shekalim).
Les dépenses militaires constituent environ 6.5% du PIB. Armée (= Tsahal) puissante et entraînée. Quatrième exportateur d’armes après les ETATS UNIS, la CHINE et la FRANCE.
Croissance = environ 4%.
Taux de chômage = environ 5.5 %. 20% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté.
Haut niveau d’éducation.
Ressources naturelles limitées. Découverte récente d’immenses ressources en hydrocarbures au large des côtes.
Faibles ressources hydriques, production d’eau par des procédés de désalinisation.
Aide financière en provenance des ETATS UNIS et des juifs de la diaspora.
Secteurs importants : diamants, tourisme, armement, aéronautique, agro-alimentaire, produits pharmaceutiques, chimie, pétrochimie, industrie des hautes technologies.
ISRAËL possède le plus grand nombre de startups au monde. Contributions en médecine, génétique, agriculture, physique, informatique, électronique et optique. Le pays consacre 4.7% de son PIB en recherches et développement.
Agriculture moderne économe en eau et sous serre appuyée par une recherche universitaire particulièrement efficace : légumes, agrumes, oliviers, amandiers, abricotiers, vignoble. Le secteur de l’agriculture s’est longtemps appuyé sur le kibboutz, symbole israélien, dont les membres étaient considérés comme l’élite de la société. Les membres de la communauté ont adopté des principes simples qui ont assuré la prospérité de l’agriculture israélienne : mutualisation des biens, participation de tous aux taches quotidiennes, autonomie (ce qui excluait la monoculture), vente par le biais d’une coopérative. Les habitants des kibboutz représentent aujourd’hui seulement 2% de la population totale.

2/ Palestine
CISJORDANIE = 5.655 km² (18 % sous contrôle palestinien total, 20% sous contrôle palestinien partiel).
Bande de GAZA = 365 km².
3 zones administratives instaurées après les accords d’OSLO en 1993 :
* Zone A = 18 % du territoire, 54 % de la population, souveraineté palestinienne totale.
* Zone B = 20 % du territoire, 40 % de la population, administration civile palestinienne, contrôle policier et militaire israélien.
* Zone C = 62 % du territoire, 6 % de la population, contrôle israélien total avec de nombreuses colonies (150 en CISJORDANIE et à JERUSALEM est souvent à proximité des points d’eau).
Villes principales = GAZA (449.000 habitants), NAPLOUSE (336.000 habitants), JERUSALEM est (208.000 habitants), KHAN YOUNES (180.000 habitants), HEBRON, RAMALLAH, JABALYA, RAFAH.

4.333.600 habitants auxquels il faut ajouter 520.000 colons juifs (JERUSALEM est et CISJORDANIE).
Dans la bande de GAZA, 70 % des habitants vivent en dessous du seuil de pauvreté.
Taux d’alphabétisation = 95 %.
1.563.500 palestiniens vivent en ISRAËL.
Depuis l’exode de 1948 et la guerre des Six jours, ils sont environ 4 millions à avoir le statut de réfugiés ou de déplacés en JORDANIE, en CISJORDANIE, à GAZA en SYRIE, au LIBAN, dans les EMIRATS ARABES, en EUROPE ou en AMERIQUE du nord.
Langue = Arabe palestinien (variante de l’arabe).
Démocratie participative. Il existe un conseil législatif palestinien (= parlement).
Président de l’autorité palestinienne = Mahmoud Abbas.
Religions = musulmans sunnites (98 %), chrétiens (1.2 %).
Monnaie = Shekel.
Sol fertile (oliviers, amandiers, agrumes, abricotiers, dattiers, bananiers), sels minéraux, marbre. Découverte récente de gisements de gaz naturel au large de GAZA.
Chômage = 17 % en CISJORDANIE, 40 % à GAZA.
Agriculture et pêche (10 % des emplois), manufacture et construction (25 % des emplois), agro-alimentaire, textile, secteur pharmaceutique, tourisme.
14 % des cisjordaniens travaillent en ISRAËL ou dans les colonies.
ISRAËL contrôle tous les échanges commerciaux de la PALESTINE ce qui a des conséquences désastreuses sur l’industrie et l’agriculture.
Economie soutenue par l’étranger (EUROPE, ETATS UNIS) notamment pour le paiement des fonctionnaires. 80 % de la population de GAZA dépend de l’aide humanitaire.
Problème de la ressource en eau. Les palestiniens disposent de 70 litres d’eau par personne et par jour alors que les israéliens en consomment 250 litres. 10 % de la population de PALESTINE n’a pas accès au réseau de distribution et doit composer avec l’eau de qualité moindre vendue dix fois plus cher par des camions citernes d’une compagnie israélienne.
ISRAËL pompe jusqu’à 80 % de la capacité de la nappe phréatique et contrôle la plupart des sources. Les palestiniens n’ont pas accès au JOURDAIN depuis 1967. Ses eaux sont détournées à 90 % de telle sorte qu’à son arrivée en CISJORDANIE son débit est incroyablement bas et charrie les eaux usées de l’amont. En CISJORDANIE occupée, ISRAËL n’a pas autorisé de forage aux palestiniens depuis 1967. Les puits anciens sont fermés et les citernes de stockage détruites.
A GAZA, 90 % de l’eau n’est pas potable. Outre la pollution, la ressource est largement surexploitée.